ChemSex2018-12-12T12:39:51+00:00

ChemSex

Pratiques pour une utilisation sans risque de substances au cours d’un rapport sexuel

Si vous pratiquez le sexe en utilisant des substances comme crystal meth, meph et ghb/gbl, efforcez-vous de suivre quelques pratiques faciles qui réduisent le risque d’être exposé au VIH et à d’autres infections sexuellement transmissibles.

Choisissez si possible un partenaire en qui vous avez confiance ou de rester ensemble au cours du jeu.

Fixez quand aura lieu votre prochain chemsex et efforcez-vous de respecter ce choix.

Ne le pratiquez pas plusieurs heures ou plusieurs jours de suite. Au bout de 24 heures, hallucinations et autres effets indésirables peuvent mettre votre santé en danger.

Ne partagez pas vos seringues, aiguilles ou pailles, et ne laissez pas d’autres personnes préparer ou vous administrer l’injection.

Ne supposez pas que l’autre est séronégatif parce qu’il vous a proposé une monte à cru (bareback).

Si vous avez choisi de pratiquer un fisting actif ou passif, veillez à porter un gant spécial.

Éviter de mélanger des substances, parce que leur interaction peut provoquer des problèmes de santé (par exemple gbl et alcool).

Si vous êtes séropositif, pensez à prendre vos pilules à l’heure prescrite ou commencez le jeu après les avoir prises, pour en être sûr et être tranquille. Ne sous-estimez pas l’interaction des substances avec votre traitement.

Passer régulièrement un test pour le VIH, l’hépatite B et C, et pour les autres maladies sexuellement transmissibles.